L’huile minérale : l’ingrédient à bannir de votre salle de bain

huile minérale

Dans le commerce, il existe de nombreux produits cosmétiques qui contiennent des ingrédients indésirables comme les perturbateurs endocriniens. Parmi ces ingrédients, il y a l’huile minérale qui est pourtant présente dans de nombreux produits de beauté : crèmes pour peau, soins cheveux, etc. Cette huile fait partie des substances faiblement biodégradables qui sont potentiellement toxiques pour la santé. Voici les raisons pour lesquelles vous devez au plus vite bannir l’huile minérale de votre salle de bain.

L’huile minérale et ses inconvénients

L’huile minérale est notamment utilisée dans la composition des crèmes solaires pour enfants et pour adultes. Elle est aussi fréquemment utilisée pour fabriquer de nombreux produits pour bébé. On la retrouve également dans la composition des produits de maquillage comme les baumes et rouges à lèvres, et des parfums. Elle est présente dans la liste des ingrédients de ces différents produits sous les appellations « paraffine » et « vaseline ». Elle a plusieurs dénominations scientifiques à savoir : Ceresin, Petrolatum, Cera Microcristallina, Paraffinum liquidum, Mineral oil ou encore Ozokerite.

L’huile minérale est obtenue par la distillation des combustibles fossiles comme le pétrole et le charbon. Inerte, inodore et incolore, ce corps gras rassemble les caractéristiques qui font sa popularité dans le milieu cosmétique. Les entreprises cosmétiques l’utilisent notamment pour ses fonctions d’émollient et d’agent occlusif. C’est aussi une huile accessible et économique qui ne s’oxyde pas, car elle ne renferme ni acides gras ni vitamines.

huile d'amande

Toutefois, même si elle assouplit la peau, cette huile très hydrophobe et occlusive empêche une bonne hydratation. De plus, elle a la fâcheuse tendance de faire barrière aux bons ingrédients actifs et nutritifs, les empêchant de pénétrer la peau. Aussi, elle limite l’écoulement naturel du sébum et provoque une sécheresse accrue. En plus, elle entraine l’apparition de boutons et points noirs sur la peau ainsi que des folliculites sur le cuir chevelu. En dehors de cela, le processus de raffinement de l’huile minérale est très polluant pour l’environnement, et le composé met beaucoup de temps à se dégrader.

Par ailleurs, à la place de cet ingrédient, il est conseillé d’utiliser de l’huile végétale démaquillante. Ayant plusieurs vertus, cette dernière permet de nettoyer en profondeur la peau, le visage et les yeux. Biodégradable, elle est extraite de plante 100 % naturelle et contient des acides gras essentiels, des antioxydants, des vitamines et des minéraux bénéfiques pour la peau. Aussi, vous pourrez facilement trouver sur le marché la meilleure huile végétale démaquillante pour votre peau.

Les alternatives à l’huile minérale dans la salle de bain

Les huiles minérales étant suspectées d’être cancérogènes, l’idéal est de les proscrire au plus tôt de la salle de bain. En alternatives à ces huiles, il existe différentes catégories de produits cosmétiques à base d’ingrédients d’origine naturelle et bio. Adoptez notamment les produits à base de beurre de karité ou de cire d’abeille. En fonction de votre type de peau, vous pouvez utiliser par exemple l’huile d’amande douce, l’huile de ricin, l’huile de jojoba ou l’huile de macadamia.